• fr

UN PROJET
DE SAVOIR-FAIRE

L’ARTISANAT DOIT ÊTRE PARTAGÉ

Né de l’observation d’un océan de vêtements mais aussi du patrimoine
qu’il constitue, Renaissance a l’ambition de contribuer à montrer un chemin : une nouvelle façon de concevoir l’habillement et de modifier les perspectives de l’industrie du luxe.

Il affirme un fort engagement écologique générateur d’emplois gratifiants et un message fort pour amorcer un changement de mentalités.
Il ne s’agit pas de renoncer à bien s’habiller, ni même de ne plus s’habiller du tout. La prise de conscience collective et une juste et raisonnable consommation, qui tient compte des conséquences globales de ses achats, suffiraient à faire pencher la balance vers une industrie de la mode plus respectueuse et moins polluante.
Renaissance s’appuie sur la créativité des Maisons de couture qui, chaque saison, créent de nouveaux modèles qui, peu à peu, s’effacent dans le vestiaire de leurs propriétaires.

« Renaissance est un très beau et ambitieux projet qui apporte une
réponse originale et créative aux enjeux environnementaux et sociétaux
de notre temps. »

PASCAL MORAND

RENAISSANCE

DÉCONSTRUCTION

DÉCONSTRUCTION

Nous partons d’une sélection de pièces de vêtements provenant des collections de prêt-à-porter de luxe de couturiers ou créateurs, appartenant à la garde-robe de femmes très différentes. À partir de ces pièces vestimentaires choisies et offertes par leur propriétaire au projet Renaissance, nous concevons de nouveaux vêtements, des «Renaissances»…

On commence par ce moment suspendu où la propriétaire raconte l’histoire de son vêtement, sa raison d’être dans son dressing et son attachement. Ce message sera évoqué dans la réalisation du projet et la trace de l’état originel d’une pièce de vêtement sera sauvegardée par un travail photograpique. La déconstruction minutieuse du vêtement peut alors s’opérer et c’est la découverte de son volume à plat, l’évocation de sa première inspiration pour sa reconstruction.

RENAISSANCE

RECONSRUCTION

RECONSRUCTION

Vient l’exercice de style qui met en avant une nouvelle aptitude de création.

Elle implique de tenir compte des contraintes essentielles dans le concept de réactualisation du vêtement : l’usure, l’architecture, le volume et les éléments obtenus après la déconstruction du vêtement…

Une fois l’étude du nouveau vêtement validée commence sa réalisation. Cette partie du travail valorise le savoir-faire par une conception qui fait appel à des techniques élaborées, utilisées dans les ateliers de couture des maisons de Haute Couture. L’objectif est d’obtenir un résultat final d’exception, présenté, lors d’une soirée officielle, au public.

Toutes ces étapes de conception seront réalisées par des ateliers de couture d’insertion, ainsi que par des ateliers de couture dans le secteur pénitentiaire, qui aident ces femmes et ces hommes à retrouver confiance vers le chemin de l’emploi.

Formation, savoir-faire et valorisation sont les mots d’ordre du projet Renaissance, pour une écologie intelligente et dur able.